Accueil‎ > ‎Actualités B. BOIS‎ > ‎

L'acte de construire, d'aménager et la géobiologie

publié le 11 mai 2015 à 05:05 par Bernard Bois   [ mis à jour : 11 mai 2015 à 05:28 ]
La géobiologie est une science en même temps qu'un art.

En 1955 elle était définie comme la « science qui étudie les rapports entre l'évolution géologique de la Terre et celle de la vie et des organismes vivants » et depuis 1985 comme l'« étude de l'influence de l'environnement naturel (tellurisme, magnétisme, radiesthésie) sur les êtres vivants ». (Le Nouveau Petit Robert de la langue française, éd 2008)

C'est aussi une science qui repose sur des bases réelles, facilement observables, négligées, à tort, mais déjà utilisées par les pharaons, les chinois, les hindous et les romains.

Elle appuiera l'étude du site sur lequel nous allons construire ou de locaux à aménager. Elle tient compte :
  • de la généalogie du lieu, de son environnement ;
  • des rayonnements en provenance de la terre et du cosmos ainsi que de leur impact sur notre santé. Savoir les reconnaître si votre organisme est perturbé vous permettra de réagir s'ils ne sont pas en adéquation avec votre équilibre vital.

Le choix d'un terrain, d'un site

L'environnement

acte construire et géobiologie - risques environnementaux

Je vous invite à vous imprégner du lieu avant d'opter définitivement pour un achat. La direction des vents, des pluies sont les premiers éléments révélateurs de la qualité de l'environnement local. Mais en complément, la flore luxuriante ou pauvre, les trous dans les haies, les arbres penchés ou tordus, voire l'activité des fourmilières peuvent révéler des influences néfastes.

Il ne faut pas hésiter à élargir l'inspection aux alentours du site et vérifier l'environnement à plusieurs centaines de mètres pour s'assurer qu'il n'y a pas de ligne à haute tension, aérienne ou enterrée. Une voie ferrée électrifiée, des radars et antennes de toutes natures, des batteries de capteurs solaires peuvent amener leur lot de perturbations, de même que des ateliers ou usines aux fumées polluantes voire un équarrissage, non seulement source d'odeurs pestilentielles mais aussi du stress de la douleur des animaux abattus qui pourrait imprégner et nuire à tout le voisinage.

Cette analyse doit inclure le sous-sol qui est important pour les fondations et l'assise de la construction. Les eaux souterraines qui circulent se chargent des négativités qu'elles rencontrent et les propagent aux habitations.

De plus elles peuvent vous interdire de profiter de votre cave.

La mémoire des pierres.

Il est aussi souhaitable de s'informer sur les anciens propriétaires et utilisateurs des lieux. La vente pour cause de mal-être, de maladie, de suicide ne sont pas neutres. Dans un tel cas je conseille d'être vigilant et de faire appel à un spécialiste.


La qualité de l'édifice

Savoir choisir les matériaux

Privilégiez des matériaux d'origine naturelle sélectionnés pour leur innocuité et soyez prudents avec les matériaux d'origine chimique ou la facilité et la rapidité de mise en œuvre vantée par des publicités " sirènes ".

De bons conseils permettront de savoir choisir entre d'une part des tôles amiantées, des bacs et films issus d'hydrocarbures et d'autre part des matériaux à base de terre cuite d'origine naturelle, par exemple.

La ventilation

Recherchez les volumes du bâtiment sources d'odeurs, de moisissures, d'infestation par des insectes et des bactéries pour les traîter.

La distribution du câblage électrique

La façon dont l'installation du câblage électrique est réalisée, peut, si le réseau est dense, enfermer dans une enveloppe proche d'une cage de faraday dans certains types de bâtiments. Une cage qui nous emprisonne et nous isole des rayonnements positifs pour notre organisme et perturbe notre équilibre vital. 

Acte construire et géobiologie - Environnement idéal

Conclusion

La lecture du livre de Georges PRAT, PRECIS, cartésien de GEOBIOLOGIE, donne de nombreuses pistes non conventionnelles d'analyse d'un site ou d'un édifice en vue d'approfondir ses avantages et inconvénients.

Il résulte qu'il est important, pour notre santé et notre qualité de vie de savoir composer avec les éléments ci-dessus, le fonctionnel, nos besoins, nos attentes, notre budget.

Les personnes se sentiront bien dans un habitat de qualité, de bon sens, peu énergivore, facile d'entretien. La valeur de votre bien en sera augmentée et votre équilibre énergétique sera protégé et entretenu.

Et savoir l'expliquer, le justifier, vous procurera, une argumentation supplémentaire pour une négociation éventuelle de votre bien.

Construire consiste aussi à allier son capital santé et son capital immobilier.


Crédits photographiques : 1. Chemical plant banks - kalafoto via fotolia.com ;
2. Spring window - Jürgen Fälchle via fotolia.com