Accueil‎ > ‎Actualités B. BOIS‎ > ‎

BÂTIMENT à usage d’activités, réussir son projet

publié le 10 déc. 2014 à 14:15 par Bernard Bois   [ mis à jour : 10 déc. 2014 à 14:40 ]
Bâtiment à usage d'activité - © 1689millions - Fotolia.com


L’avant-projet Implanter, construire, aménager un bâtiment à la mesure de l’activité de l’entreprise génèrent une indiscutable valeur symbolique pour le visiteur, l’utilisateur et le développement des activités et des collaborateurs qu’il abrite.

Or, un bâtiment est une enveloppe qui se construit autour des process, des acteurs, des produits, pour les protéger. Ce bâtiment doit être peu énergivore, sécurisé, durable, évolutif et reconvertible.

Par ailleurs, l’immobilier est un élément important du capital de l’entreprise.

IMPLANTER, CONSTRUIRE, AMENAGER un bâtiment à usage d’activités

Implanter, une activité, consiste tout d’abord, à trouver une situation géographique pertinente pour ses clients, fournisseurs, son personnel et son accessibilité.

Construire, c’est traiter des espaces, un environnement, un contexte et souvent relever un challenge.

Aménager, consiste à partir, d’un existant, à travailler dans des espaces occupés par des machines, des marchandises et des hommes en mouvement. Concevoir un bâtiment, un local à usages d’activités, c’est traiter :

  • des espaces intérieurs et extérieurs, qui doivent être en parfaite cohérence avec les fonctions et usages qui s’y exercent et les activités qui s’y déroulent, en s’appuyant sur la sensibilité des utilisateurs et des visiteurs aux formes et aux matériaux, aux couleurs et à l’histoire de l’entreprise ;
  • le fonctionnement général des espaces, de leur localisation, des modes de vie des occupants ainsi que leurs ameublements et équipements ;
  • les conditions environnementales (sonores, climatiques et visuelles) de chacun de ces espaces, ainsi que l’ambiance et le confort.

L’avant-projet de qualité, condition de réussite d’un tel projet

Ce panorama montre aisément que c’est en grande partie, au cours des toutes premières étapes, que se jouent la majeure partie de la qualité du bâtiment aménagé, produit final, et de la somme à y investir.

L’impact du bâtiment se mesure dans le respect des contraintes fonctionnelles œuvrant à une exploitation harmonieuse, sa perception visuelle, ses avantages et/ou ses inconvénients engendrés dans son environnement.

Nombreuses sont les entreprises d’architecture, de maîtrise d’œuvre et d’artisanat de la construction compétentes pour exécuter les opérations techniques de la construction. Votre assistant à maître d’ouvrage appuiera vos choix et vos décisions.

Mais vos choix préalables orienteront ces acteurs techniques qui mettront en œuvre leur savoir-faire selon les contraintes imposées par votre stratégie.

Une fois enclenchées, les actions pourront difficilement être réorientées à moindre coût. Par conséquent, votre réflexion initiale est essentielle à l’édition d’un cahier des charges le plus exhaustif possible qui constituera le cadre de l’élaboration des solutions par ces acteurs techniques.

Cette réflexion sur la construction d’un bâtiment industriel est gage d’un avant-projet qualitatif, lequel vous garantira la revue de l’ensemble des contraintes fonctionnelles à décliner à votre maître d’œuvre.

Mon savoir-faire et l’expérience acquise dans le domaine du Bâtiment se traduit par la méthode que j’ai développée pour apporter à un chef d’entreprise, maître d’ouvrage, les éléments de réflexion extérieure lui permettant d’élaborer son projet :

  • Être œil et oreille extérieurs expérimentés, neutres pour aider à améliorer les processus, les flux, les postes de travail et à anticiper les besoins liés au développement de l’entreprise ;
  • Accompagner à définir le besoin, dès le départ, à partir de vos processus de travail, pour éviter, sauf évolution convenue, toutes modifications et travaux supplémentaires, causes de dépenses évitables ;
  • Accompagner sur le choix des intervenants pour former l'équipe chargée de la réalisation et à la définition du mode de travail au profit du projet ;
  • Mettre en place une charte projet / chantier, outil pour obtenir un suivi permanent de l’avancement des travaux et de son financement ;
  • Détecter les non dits des intervenants, par la visite de leurs dernières réalisations et un retour des donneurs d’ordres ;
  • Un projet doit dégager, une marge suffisante, pour rembourser, la somme investie, et aider à son exploitation, son développement et sa durée dans le temps.

Je vous propose, une équipe pré-choisie, pour mener à bien votre projet et vous apporter, plus que promis.