Accueil‎ > ‎

Actualités B. BOIS

Retrouvez ici toute mon actualité, mes activités, conférences, ...

Offre spéciale

Accord Diagnostic
Vous êtes une entreprise du Loiret face à un projet d'implantation et/ou de construction de locaux, de bâtiments à usage d'activités, ou
alors un particulier de l'agglomération orléanaise, voulant optimiser son patrimoine immobilier ou faire revivre un site abandonné,
 
Je vous offre un diagnostic gratuit pour déterminer les éléments clés de la méthodologie
et de son application dans votre cas particulier.
 
Contactez moi par téléphone ou par e-mail.
Téléphone : 09 51 20 50 93 - Téléphone mobile : 06 11 30 38 34 - E-mail : Contact Bernard Bois

Crédits photographie : Jérôme Rommé via fotolia.com
 

 

Retrouvez ici mes articles spécialisés

La réussite d'un projet, une alchimie qui consiste à regarder autrement

publié le 11 avr. 2016 à 03:02 par Bernard Bois   [ mis à jour : 11 avr. 2016 à 03:04 ]

Prenons un exemple : Un fiacre circule tiré par un cheval et conduit par un cocher. Le fiacre est le véhicule, le cheval l’animal et le cocher l’Homme.

Le véhicule peut être assimilé à une matière à transformer. Le cheval, un animal pouvant être fougueux, brutal, avec une force énorme, pouvant avoir des réactions brutales suite à des éléments extérieurs, peut être comparé au moteur. L'Homme pourvu d’un apprentissage a la fonction d’un savoir-faire lié à l’expérience. Il maîtrise à lui seul cet ensemble dynamique car il a travaillé en atelier, sur chantier. 

Dans le cas qui nous concerne le moteur est composé d’humains au sein d'une équipe ou extérieurs, collectivités et autres. Plusieurs ont pratiqué et à ce titre peuvent anticiper et savent comment pratiquer.

La puissance de l'intention

Notre cocher est mû par une intention et une volonté d’aller d’un lieu à un autre avec un maximum de sécurité pour le bien de ses passagers et des objets transportés.

Le meilleur cocher est celui qui a participé à la construction d’un fiacre de ses mains, qui a soigné, pansé l’animal et qui connaît les moindres détails du parcours et de ses obstacles. Il sait comment agir sur les guides ou rênes pour maîtriser son attelage et arriver à destination sans dégât avec une monture non fourbue car apte si nécessaire à donner un coup de collier au moindre obstacle ou imprévu afin d’être dans les délais et aux conditions annoncées.

L’intention de l’Homme, sa volonté, ses expériences dans les domaines du terrain, de la matière, de la force, des ressources, de l'itinéraire, du cheminement à suivre et de la conduite à tenir ou à mener sont l’assurance de son succès et de la satisfaction des attentes.

Le fiacre est votre projet à mener à destination, les passagers sont les Hommes, votre personnel, vos fournisseurs et prestataires. Les bagages sont votre historique et les objectifs que vous voulez, que vous devez atteindre pour réussir, tenir vos engagements, votre parole, votre réputation.

La magie pour gagner

Alchimie - intention
Il est important de connaître la matière qui compose chaque élément de l’édifice et de savoir comment elle est mise en œuvre pour pouvoir appréhender sa réaction face aux contraintes qu’elle va rencontrer et comment elle va réagir, intempéries incluses.

L’alchimie c’est l’intention, la capacité à anticiper, à refuser le fatalisme et les excuses, à privilégier l’intérêt général, à toute ambition personnelle.

Il faut aussi ajouter de la magie, osons utiliser ce mot, et concilier l’humain et l’entreprise pour sa performance.

Associer de bons outils et références à une méthodologie éprouvée rassure, donne confiance et aide à fédérer pour atteindre l’objectif préalablement défini.

Cette alchimie est aussi une équation { Homme * Temps * Budget * Qualité } à gérer et quelques bras de leviers à mettre en place pour en garder la maîtrise.

Regarder autrement, une alchimie pour la réussite du projet

Cette potion permet de faire les bons choix. Notamment il faut former la bonne écurie et se donner les moyens pour permettre de convaincre afin d’éviter les lourdeurs et autres nombreuses réticences et pour les transformer en éléments facilitateurs.

Elle permet également de réaliser des économies substantielles et de prévoir les coûts d'entretien et le bon fonctionnement.

Elle vous donne les moyens de convaincre et de démontrer l’utilité du produit, du service offert à l’aide de supports de référence et de communication qui seront source de remerciement et forme de reconnaissance.

Crédit photographique : lassedesignen via fotolia.com

L'équipe projet, fondement de l'avant-projet

publié le 19 févr. 2016 à 13:33 par Bernard Bois

Nous avons montré, dans un article précédent, l'importance de la motivation des personnes dans le succès d'un projet.

Les personnes concernées sont autant les partenaires que les collaborateurs. Mais tous composent un groupe, une équipe amenée à travailler de concert, chacun dans son domaine de compétence vers le but assigné.

Une équipe projet : pourquoi et comment

Sa mission consiste à passer de l’idée à sa concrétisation.

Elle s’assure des enjeux, des contraintes, des moyens disponibles et de ceux à mettre en œuvre et des fonctions et résultats attendus.

Son but est aussi d’amener à faire la différence avec la concurrence.

Elle se construit à partir :

  • Des utilités, des besoins, pour atteindre l’objectif et dans le délai imparti. Cette analyse conduit à réaliser un plan d’action, avec organigramme, planning et budget.
  • De personnes qui peuvent justifier de références et devant être porteuses de valeur ajoutée pour l’objectif à atteindre. Les références sont la définition à partir d’actes concrets de comment la personne s’y prend et à quels résultats elle aboutit.

Les membres de cette équipe sont des femmes et hommes respectueux, du travail, de la culture, de l’autre et aptes à transformer des idées différentes, voire opposées, en une nouvelle idée, qui mènera à un résultat, plus utile, plus producteur de richesses, pour chacun des membres de l’équipe et principalement pour le porteur du projet ; des personnes qui refusent les excuses et trouvent les moyens.

Les idées aident à produire de l’argent alors que l'argent ne génère pas les idées.

Une équipe doit être une puissance et non une addition de talents. Une équipe capable de fédérer les Hommes et Femmes de l’entreprise, pour lui servir de tremplin et lui donner un nouvel essor.

 
Team et mains protectrices
 

Une équipe projet : son rôle

L’équipe doit permettre au projet de dégager une marge suffisante, pour rembourser l’investissement et assurer son développement.

Elle contrôle au quotidien, avant, pendant et après, l’utilité des opérations et de leur résultat, c’est-à-dire la capacité à atteindre quelque chose de supérieur à ce qui est attendu.

Une équipe doit pouvoir :

  • réaliser une prospective sur le produit et le service offert, liés au projet ;
  • élaborer les scénarios possibles et voire même peu probable ;
  • fournir les éléments de réglage nécessaires à la capacité d'anticipation, d'ajustement de la stratégie pour pouvoir gérer les éventuels risques le moment venu.

En effet, un projet doit être modulable, évolutif, adaptable à la vie de l’homme, de l’entreprise et au contexte, lequel intègre les demandes et les offres, les contraintes environnementales, économiques et les marchés à créer ou à prendre.

Savoir et avoir la capacité à réagir, rebondir et profiter des évènements et imprévus doit être le leitmotiv, fil conducteur des actions du groupe.

L'outil de l'équipe : une charte

L'un des moyens reconnu pour faciliter la convergence des actions est la convention entre les membres. Mettre en place une charte, des règles du jeu - du «Je» - permet d'anticiper les divergences et de les régler.

L’équipe doit connaître la partition qui définit le territoire et ce qui est attendu de chacun. Il doit y avoir, des temps des espaces pour l’initiative. Cette dernière doit être un tremplin, pour atteindre l’objectif final, voire offrir plus qu’attendu.

Une équipe de personnes respectueuses, responsables qui assument et jouent collectivement, constitue le deuxième volet du tremplin vers le succès de votre entreprise.

Car l'avant-projet est un tremplin construit sur l'équipe projet et la motivation des personnes.

Réalisez des espaces adaptés au développement de vos activités

publié le 7 oct. 2015 à 01:04 par Bernard Bois   [ mis à jour : 7 oct. 2015 à 01:59 ]

Dans mon article précédent j'appelais votre attention sur la qualité que doit atteindre la construction ou la reconversion d'un bâtiment. J'insistais sur le statut de référence de la marque de l'entreprise et de capital que doit acquérir un tel ouvrage. Elle motive le personnel, le fournisseur à venir. Elle aspire le client. Elle devient une source et un creuset de synergie.

Nous avons abordé le choix géographique et l'implantation des locaux. Les collectivités locales développent depuis de nombreuses années des zones d'activités industrielles et commerciales.

Développement économique local

Le village d’entreprises est le bon complément de la pépinière et de l’atelier relais, pour garder l’activité et l’emploi, sur son territoire. Les demandeurs ou utilisateurs sont essentiellement :
  • des créateurs d’entreprises ;
  • de jeunes entreprises de 2 à 5 ans, nées, très souvent,  dans leurs locaux, appartements, sous-sol, ou espaces prêtés par des amis ou de la famille ;
  • des sociétés nationales, qui recherchent, des dépôts régionaux de 100 à 300 m², des succursales, bureaux de 30 à 100 m².

Dans les trois premières années, le pourcentage des entreprises qui souhaitent devenir propriétaires de leurs locaux sont de 15% environ. Ce pourcentage varie avec l’activité et la croissance de notre pays.

Les locations les plus fréquentes sont avec des baux de 23 mois et 3/6/9.

Mes travaux précédents et mes entretiens avec des responsables de développement économique m'ont permis de déterminer les caractéristiques techniques suivantes.

 

Panorama zone industrielle - Copyright industrie blick - via fotolia.comPanorama de zone industrielle - © industrie blick via fotolia.com

Caractéristiques techniques

Des locaux à destination mixte sont judicieux et souhaitables.

Les espaces dépôts et ou ateliers doivent être des modules de 125 m² environ, avoir une hauteur de 5 à 6 mètres et un dallage pouvant supporter une charge de 2 tonnes au m².

Des locaux aux charges peu élevées, sont un plus, avec des branchements, des alimentations et évacuations séparées, indépendantes.

Pour les espaces bureaux les modules de 30m² sont souvent les plus appréciés.

Des espaces en mezzanine sont un plus et forts utiles. Tous les locaux seront équipés de l'électricité, le gaz, l'eau et le téléphone.

Un quai commun pour le déchargement des camions est indispensable, ainsi qu’une gestion commune des déchets.

Les sanitaires seront communs.

Un secrétariat service, indépendant est apprécié.

La présence d’un parking visiteur est important et évite des accidents et incidents.

La signalétique, facilement adaptable aux changements des occupants, est indispensable.

Un professionnel pour un besoin évolutif

Le besoin varie suivant votre activité et ses perspectives de développement, mais également en fonction la taille de la ville, de la commune, sa situation Géographique et les voies de communication.

Sur notre région, le Loiret, le village d’entreprises de l’ARROU à Blois constitue une belle référence.

La vente, la location, la gestion, sont à confier à un professionnel expérimenté. Une rapide enquête et un diagnostic permettent d’établir le besoin et les attentes.

Je suis à votre écoute pour échanger et partager sur ce sujet.

 

Comment aller de l'idée au produit et au service. Cabinet Bernard Bois à Saint-Jean-de-la-Ruelle

Bâtiment, usine, entrepôt, local professionnel, administratif, commercial.

publié le 11 août 2015 à 06:17 par Bernard Bois

Un local professionnel est une enveloppe qui abrite des hommes, des machines, des produits et des stockages. Elle accueille des opérateurs, des modes de fabrication et de travail, ainsi que des flux.

Ce bâtiment est un capital, dont la valeur est déterminée à partir, de sa situation géographique, de sa qualité, de sa capacité à être multi activités, de son coût d’exploitation, de son aspect et de son accessibilité.

Le choix de l’implantation du bâtiment.

Son implantation intègrera une analyse des conditions géographiques, stratégiques et environnementales locales.

Le choix géographique devra tenir compte, des risques naturels (ex. inondations), des risques industriels (ex. explosion) si implanté à proximité d’un site SEVESO.

Stratégiquement, pour éviter toutes contraintes, les locaux devront être reliés à un réseau routier permettant son accès par tous types de véhicules pour les produits entrants, sortants et le service.

Une bâtisse implantée, sur un tapis de verdure, agrémenté de végétaux judicieusement choisis qui sont le prolongement des formes et des couleurs de la construction, devient un ouvrage encadré et remarquable.

Son aspect doit avoir un impact sur le passant, le visiteur ainsi que l’utilisateur pour la promotion de l’activité qui y est déployée.

Une architecture qui devient une référence remarquée et enviée attire alors. Elle motive le personnel, le fournisseur à venir. Elle aspire le client. Elle devient une source et un creuset de synergie. Elle s’allie l’art de construire un bâtiment qui perdure.

Equipez-vous, d’une bonne construction pour traverser le quotidien, tel une mer faite de beaux et gros temps.

Réaliser un établissement est comme construire un bateau. Il faut donner aux membres de l’équipage l’envie de prendre la mer, le large, pour découvrir de nouveaux territoires, vivre des belles épreuves ou aventures maîtrisées.

Comment aller de l’idée au produit ?

Business area - copyright ars digital via forolia.com

Le parti à prendre pour réaliser votre projet : A partir de plusieurs idées différentes, voire opposées, associer l’Homme au dessein, à l’entreprise afin d’en concevoir une nouvelle, plus utile, plus judicieuse, ayant un intérêt commun, avec un meilleur résultat pour son porteur ainsi que l’ensemble des intervenants sans oublier le client.

Ce n’est pas parce ce que les choses et le contexte actuel sont difficiles que nombre d’entre nous hésitent à construire leur édifice ou leurs locaux professionnels, c’est parce qu’ils n’utilisent pas la meilleure procédure pour définir le besoin et les moyens d’y répondre.

Trouver les moyens pour réussir débute par l’élaboration d’un avant-projet de qualité avec un professionnel expérimenté et ses ressources associées

Cette étude devra comporter :

  • la définition précise de l’objectif du projet et des moyens disponibles,
  • l’analyse critique constructive des performances des process de l’activité à héberger, mis et à mettre en œuvre,
  • l’établissement d’un programme de qualité,
  • la sélection des partenaires,
  • la méthode de maîtrise du suivi, des délais et des coûts.

Ainsi armé, osez vous projeter dans l’avenir et donnez vous les moyens de votre ambition :

  • concevez des espaces favorables à la culture des idées,
  • réalisez des espaces adaptés au développement de vos activités,
  • et apprenez à vos gens à se régénérer au quotidien.

Investissez en faveur de votre image !

Crédit photographique : ars digital via fotolia.com 

Offre spéciale d'été

publié le 11 août 2015 à 04:28 par Bernard Bois   [ mis à jour : 13 sept. 2015 à 01:55 ]

Accord Diagnostic
Une Idée, un projet nécessite une vue globale, avec prospective, l'identification du contexte, le recensement des moyens disponibles
et des moyens à  mettre en place pour atteindre un objectif dans les délais requis.
Vous êtes une entreprise du Loiret face à un projet d'implantation et/ou de construction de locaux, de bâtiments à usage d'activités, ou
alors un particulier de l'agglomération orléanaise, voulant optimiser son patrimoine immobilier ou faire revivre un site abandonné,
 
donnez vous les moyens de votre ambition,
incluez dans votre avant-projet un accompagnateur expérimenté et spécialisé en ingénierie immobilière.
 
Je vous offre un diagnostic gratuit pour déterminer les éléments clés de la méthodologie
et de son application dans votre cas particulier.
 
Contactez moi par téléphone ou par e-mail.
Téléphone : 09 51 20 50 93 - Téléphone mobile : 06 11 30 38 34 - E-mail : Contact Bernard Bois

Crédits photographie : Jérôme Rommé via fotolia.com

Avant-projet : un tremplin construit sur la motivation des personnes

publié le 18 juin 2015 à 04:45 par Bernard Bois   [ mis à jour : 18 juin 2015 à 05:35 ]

Vous envisagez de faire revivre un site immobilier abandonné. Vous devez alors aller de l’idée à la réalisation. Une phase d’avant-projet est bénéfique et vous aidera à la bonne concrétisation de votre idée. Par définition, le management de projet est une démarche visant à son bon déroulement au moyen d'une organisation et d'une coordination adéquate.

La phase préparatoire sert à définir ce que sera le projet et ses moyens humains et matériels afin de sélectionner les personnes à même de contribuer efficacement d’une manière ou une autre à sa matérialisation. Son but est aussi de circonscrire un cadre éditorial qui en constituera les grandes lignes à appliquer strictement.

Artisans et hommes d'affaires en équipe

La mise au point de documents contractuels permettant de passer à la construction et aussi la motivation des ressources humaines font partie des points prédominants pour une réalisation harmonieuse.

Mobilisez les partenaires et collaborateurs sur les performances du projet

Se poser la question : de quelles utilités j’ai besoin pour atteindre mon objectif. Bien d’opportunités s’offrent à vous pour s’engager dans un projet, mais le plus important est de bien cibler ses partenaires qui devront s'inscrire dans une position de partenariat.

Il faut opter pour des professionnels aguerris dans le bâtiment pour profiter d’une expertise affinée. Soumettre ses intentions à une assurance capable de vous couvrir malgré le risque encouru, mais qui croit fermement comme vous à la concrétisation du projet. Et se tourner vers une banque qui a pour objectif d’aider à la réalisation de projet individuel. 

Se donner les moyens de la réussite à travers une équipe soudée

Construire en équipe

Qui dit mobilisation, dit détermination commune. La chaîne : Chaque homme est un anneau. Une chaîne dont les maillons, ne peuvent se trouver en conflit avec les autres. Pour exécuter une tâche et avoir une bonne motivation l’homme doit se libérer des doutes, des négatifs. Il se doit d’avoir des pensées et actions positives, constructives, joyeuses, pour être efficace et productif. Là l'esprit d'équipe doit jouer son rôle rassembleur.

Lorsque l’on cultive un terrain permettant à plusieurs idées différentes, voire opposées de créer la solution, cela n’est que plus bénéfique. Dans ce sens l’intérêt commun de tous doit viser exclusivement l’objectif à atteindre. Mettre de La joie est une option créatrice, génératrice d’énergie et de forces pour réussir et franchir les obstacles ensembles.

Se donner les moyens de la motivation des ressources humaines du projet

Panneaux échec réussite

Après avoir écarté les porteurs de jugements anticipés, choisissez de travailler avec des personnes aptes à relever les manches et à apporter plus qu’à ne prendre.

La compétence c’est quoi ? C’est définir par des cas concrets, comment la personne s’y prend et ses véritables références pour arriver à réaliser ses projets. Comme le dit si bien cette maxime « L’union fait la force », partant de cette rhétorique, une équipe doit être une puissance et non simplement une addition de talents.

Le seul but ou encore la motivation des ressources humaines doit faire cap vers le projet. La récompense serait donc collective et non personnalisée. Les retombées à la concrétisation du projet – satisfaction du travail accompli, image de marque, bénéfices - sont un très bon motif pour engager les ressources humaines plus énergétiquement.

Les moyens de la réussite des projets immobiliers sur un site abandonné à faire revivre sont multiples. Vous souhaitez en savoir plus sur ma méthodologie et ma proposition de plan d’action, visitez mes pages dédiées à ces thématiques.

Crédits photographiques : Dans l'ordre des § - Robert Kneschke, alphaspirit, Delphotostock via fotolia.com

L'acte de construire, d'aménager et la géobiologie

publié le 11 mai 2015 à 05:05 par Bernard Bois   [ mis à jour : 11 mai 2015 à 05:28 ]

La géobiologie est une science en même temps qu'un art.

En 1955 elle était définie comme la « science qui étudie les rapports entre l'évolution géologique de la Terre et celle de la vie et des organismes vivants » et depuis 1985 comme l'« étude de l'influence de l'environnement naturel (tellurisme, magnétisme, radiesthésie) sur les êtres vivants ». (Le Nouveau Petit Robert de la langue française, éd 2008)

C'est aussi une science qui repose sur des bases réelles, facilement observables, négligées, à tort, mais déjà utilisées par les pharaons, les chinois, les hindous et les romains.

Elle appuiera l'étude du site sur lequel nous allons construire ou de locaux à aménager. Elle tient compte :
  • de la généalogie du lieu, de son environnement ;
  • des rayonnements en provenance de la terre et du cosmos ainsi que de leur impact sur notre santé. Savoir les reconnaître si votre organisme est perturbé vous permettra de réagir s'ils ne sont pas en adéquation avec votre équilibre vital.

Le choix d'un terrain, d'un site

L'environnement

acte construire et géobiologie - risques environnementaux

Je vous invite à vous imprégner du lieu avant d'opter définitivement pour un achat. La direction des vents, des pluies sont les premiers éléments révélateurs de la qualité de l'environnement local. Mais en complément, la flore luxuriante ou pauvre, les trous dans les haies, les arbres penchés ou tordus, voire l'activité des fourmilières peuvent révéler des influences néfastes.

Il ne faut pas hésiter à élargir l'inspection aux alentours du site et vérifier l'environnement à plusieurs centaines de mètres pour s'assurer qu'il n'y a pas de ligne à haute tension, aérienne ou enterrée. Une voie ferrée électrifiée, des radars et antennes de toutes natures, des batteries de capteurs solaires peuvent amener leur lot de perturbations, de même que des ateliers ou usines aux fumées polluantes voire un équarrissage, non seulement source d'odeurs pestilentielles mais aussi du stress de la douleur des animaux abattus qui pourrait imprégner et nuire à tout le voisinage.

Cette analyse doit inclure le sous-sol qui est important pour les fondations et l'assise de la construction. Les eaux souterraines qui circulent se chargent des négativités qu'elles rencontrent et les propagent aux habitations.

De plus elles peuvent vous interdire de profiter de votre cave.

La mémoire des pierres.

Il est aussi souhaitable de s'informer sur les anciens propriétaires et utilisateurs des lieux. La vente pour cause de mal-être, de maladie, de suicide ne sont pas neutres. Dans un tel cas je conseille d'être vigilant et de faire appel à un spécialiste.


La qualité de l'édifice

Savoir choisir les matériaux

Privilégiez des matériaux d'origine naturelle sélectionnés pour leur innocuité et soyez prudents avec les matériaux d'origine chimique ou la facilité et la rapidité de mise en œuvre vantée par des publicités " sirènes ".

De bons conseils permettront de savoir choisir entre d'une part des tôles amiantées, des bacs et films issus d'hydrocarbures et d'autre part des matériaux à base de terre cuite d'origine naturelle, par exemple.

La ventilation

Recherchez les volumes du bâtiment sources d'odeurs, de moisissures, d'infestation par des insectes et des bactéries pour les traîter.

La distribution du câblage électrique

La façon dont l'installation du câblage électrique est réalisée, peut, si le réseau est dense, enfermer dans une enveloppe proche d'une cage de faraday dans certains types de bâtiments. Une cage qui nous emprisonne et nous isole des rayonnements positifs pour notre organisme et perturbe notre équilibre vital. 

Acte construire et géobiologie - Environnement idéal

Conclusion

La lecture du livre de Georges PRAT, PRECIS, cartésien de GEOBIOLOGIE, donne de nombreuses pistes non conventionnelles d'analyse d'un site ou d'un édifice en vue d'approfondir ses avantages et inconvénients.

Il résulte qu'il est important, pour notre santé et notre qualité de vie de savoir composer avec les éléments ci-dessus, le fonctionnel, nos besoins, nos attentes, notre budget.

Les personnes se sentiront bien dans un habitat de qualité, de bon sens, peu énergivore, facile d'entretien. La valeur de votre bien en sera augmentée et votre équilibre énergétique sera protégé et entretenu.

Et savoir l'expliquer, le justifier, vous procurera, une argumentation supplémentaire pour une négociation éventuelle de votre bien.

Construire consiste aussi à allier son capital santé et son capital immobilier.


Crédits photographiques : 1. Chemical plant banks - kalafoto via fotolia.com ;
2. Spring window - Jürgen Fälchle via fotolia.com

Partager nos sources d'intérêts

publié le 28 avr. 2015 à 02:39 par Bernard Bois   [ mis à jour : 18 juin 2015 à 05:37 ]

Partageons nos sources d'intérêt et innovons dans la démarche pour relever des challenges, donner des exemples et essaimer.
Vous aimez le bien-être, le logis et souhaitez allier les bienfaits de l'un à votre mieux-être, alors rejoignez-moi sur Linked'in.
Mon profil : fr.linkedin.com/pub/bernard-bois/5b/10/18

BÂTIMENT à usage d’activités, réussir son projet

publié le 10 déc. 2014 à 14:15 par Bernard Bois   [ mis à jour : 10 déc. 2014 à 14:40 ]

Bâtiment à usage d'activité - © 1689millions - Fotolia.com


L’avant-projet Implanter, construire, aménager un bâtiment à la mesure de l’activité de l’entreprise génèrent une indiscutable valeur symbolique pour le visiteur, l’utilisateur et le développement des activités et des collaborateurs qu’il abrite.

Or, un bâtiment est une enveloppe qui se construit autour des process, des acteurs, des produits, pour les protéger. Ce bâtiment doit être peu énergivore, sécurisé, durable, évolutif et reconvertible.

Par ailleurs, l’immobilier est un élément important du capital de l’entreprise.

IMPLANTER, CONSTRUIRE, AMENAGER un bâtiment à usage d’activités

Implanter, une activité, consiste tout d’abord, à trouver une situation géographique pertinente pour ses clients, fournisseurs, son personnel et son accessibilité.

Construire, c’est traiter des espaces, un environnement, un contexte et souvent relever un challenge.

Aménager, consiste à partir, d’un existant, à travailler dans des espaces occupés par des machines, des marchandises et des hommes en mouvement. Concevoir un bâtiment, un local à usages d’activités, c’est traiter :

  • des espaces intérieurs et extérieurs, qui doivent être en parfaite cohérence avec les fonctions et usages qui s’y exercent et les activités qui s’y déroulent, en s’appuyant sur la sensibilité des utilisateurs et des visiteurs aux formes et aux matériaux, aux couleurs et à l’histoire de l’entreprise ;
  • le fonctionnement général des espaces, de leur localisation, des modes de vie des occupants ainsi que leurs ameublements et équipements ;
  • les conditions environnementales (sonores, climatiques et visuelles) de chacun de ces espaces, ainsi que l’ambiance et le confort.

L’avant-projet de qualité, condition de réussite d’un tel projet

Ce panorama montre aisément que c’est en grande partie, au cours des toutes premières étapes, que se jouent la majeure partie de la qualité du bâtiment aménagé, produit final, et de la somme à y investir.

L’impact du bâtiment se mesure dans le respect des contraintes fonctionnelles œuvrant à une exploitation harmonieuse, sa perception visuelle, ses avantages et/ou ses inconvénients engendrés dans son environnement.

Nombreuses sont les entreprises d’architecture, de maîtrise d’œuvre et d’artisanat de la construction compétentes pour exécuter les opérations techniques de la construction. Votre assistant à maître d’ouvrage appuiera vos choix et vos décisions.

Mais vos choix préalables orienteront ces acteurs techniques qui mettront en œuvre leur savoir-faire selon les contraintes imposées par votre stratégie.

Une fois enclenchées, les actions pourront difficilement être réorientées à moindre coût. Par conséquent, votre réflexion initiale est essentielle à l’édition d’un cahier des charges le plus exhaustif possible qui constituera le cadre de l’élaboration des solutions par ces acteurs techniques.

Cette réflexion sur la construction d’un bâtiment industriel est gage d’un avant-projet qualitatif, lequel vous garantira la revue de l’ensemble des contraintes fonctionnelles à décliner à votre maître d’œuvre.

Mon savoir-faire et l’expérience acquise dans le domaine du Bâtiment se traduit par la méthode que j’ai développée pour apporter à un chef d’entreprise, maître d’ouvrage, les éléments de réflexion extérieure lui permettant d’élaborer son projet :

  • Être œil et oreille extérieurs expérimentés, neutres pour aider à améliorer les processus, les flux, les postes de travail et à anticiper les besoins liés au développement de l’entreprise ;
  • Accompagner à définir le besoin, dès le départ, à partir de vos processus de travail, pour éviter, sauf évolution convenue, toutes modifications et travaux supplémentaires, causes de dépenses évitables ;
  • Accompagner sur le choix des intervenants pour former l'équipe chargée de la réalisation et à la définition du mode de travail au profit du projet ;
  • Mettre en place une charte projet / chantier, outil pour obtenir un suivi permanent de l’avancement des travaux et de son financement ;
  • Détecter les non dits des intervenants, par la visite de leurs dernières réalisations et un retour des donneurs d’ordres ;
  • Un projet doit dégager, une marge suffisante, pour rembourser, la somme investie, et aider à son exploitation, son développement et sa durée dans le temps.

Je vous propose, une équipe pré-choisie, pour mener à bien votre projet et vous apporter, plus que promis.

Comment conjuguer ingénierie de l’immobilier et art du bien-être

publié le 3 juin 2014 à 03:35 par Jean-Luc Demange   [ mis à jour le·11 mai 2015 à 05:35 par Bernard Bois ]

Un local paramédical doit accueillir ses utilisateurs dans les meilleures conditions qui soient. Les patients doivent y trouver le réconfort qu’ils souhaitent. Les praticiens doivent s’y sentir au mieux pour y prodiguer leur art.

La mission actuelle, du Cabinet Bernard Bois, d’aménagement d’un local professionnel, à orientation paramédicale, pour plusieurs praticiens est le meilleur cas d’application d’une alliance entre ingénierie de l’immobilier et art du bien-être.

Mettre des savoir-faire complémentaires au service d’un propriétaire

Le but consiste à aménager des locaux qui auront un impact positif sur les utilisateurs et visiteurs. La réussite repose sur la qualité de l’étude préalable puis le suivi rigoureux du projet. Nous mettons alors en œuvre notre démarche globale.

Nous réunissons les professionnels motivés, impliqués et organisés pour réaliser un travail d’équipe à partir de l’existant, des activités à déployer, des moyens disponibles et du délai. L’objectif est d’obtenir des locaux fonctionnels, confortables, sécurisés, peu énergivores.

Mais dans ce projet, comment ne pas aller plus loin dans la recherche de l’adaptation des locaux et de l’activité professionnelle à y déployer ? Nous innovons en intégrant dans l’équipe une spécialiste d’un art millénaire, le Feng Shui

Le Feng Shui, un allié de la qualité environnementale de locaux

Conjuguer ingenierie immobiliere et bien-etre

Le Feng Shui est un art de vivre millénaire chinois dont les concepts enseignent comment harmoniser son environnement avec la nature, de façon à améliorer sa qualité de vie chez soi ou au travail.

Avec le Feng Shui, Françoise Lavernos apporte des pistes de réflexions et des recommandations.

Le conjuguer avec une démarche d’aménagement permet d’harmoniser un lieu en adéquation avec une ou plusieurs personnes, selon leurs souhaits, pour leur bien-être et évolution, et donc par conséquent le développement de leur activité.

L’optimisation passe par l’emplacement du mobilier, le choix de couleurs, de matériaux, la circulation d’une énergie de qualité, avec la prise en compte d’éléments temporels et environnementaux.


Le Parti pris

Dans ce projet, le Cabinet Bernard Bois a pris le parti de faire la différence en intégrant dans sa démarche un art environnemental reconnu pour ses bienfaits sur le bien-être.

Son plan d’action conserve son efficience tout en recherchant un résultat optimal en qualité. L’objectif intègre cet élément dès le départ et les professionnels impliqués y adaptent leurs solutions. Ils déclinent ainsi de la meilleure façon qui soit son adage de travailler dans le respect de l’Homme, du Développement durable, de la sérénité et de la pérennité des emplois des femmes et des hommes de l’entreprise.

Crédit Composition image : Locaux par B. BOIS - col. privée & Boussole par Sergey Yarochkin- fotolia.com

1-10 of 12

Comments